Lorsque les temps sont difficiles, les gens disent souvent que demain sera meilleur… Un peu comme une fatalité, où l’on subit le présent dans l’espérance que des jours meilleurs vont arriver. Cela semble rassurant et pourtant c’est tellement vide, sans aucun fondement. Cette année qui s’achève a certainement apporté de nombreux défis, des épreuves et en même temps tellement de bonnes choses. Vouloir croire que l’année prochaine sera plus facile est certainement ce que nous aimerions et pourtant ce ne sera pas probablement pas le cas. Les défis restent devant nous car les effets secondaires de la crise sanitaire que nous avons eu n’ont pas fini de nous impacter… Et pourtant nous devons nous réjouir !

Prenez un moment pour lire le livre d’Habakuk dont le verset ci-dessus est le dernier. Vous découvrirez que la situation au temps du prophète était difficile. dès le premier chapitre on voit cela… Certainement un peu comme ce que nous avons vécu cette année. Au verset 17, Habakuk déclare ce qui va arriver, à savoir une situation encore plus difficile : pas de vendange, pas de récolte, très peu d’olives (donc pas d’huile), disparition des troupeaux… En bref une catastrophe économique, sociale et alimentaire. Cependant Habakuk se réjouit, non pas dans une espérance d’un lendemain meilleur. Sa joie se trouve dans le Dieu de son salut.

A la veille de cette nouvelle année, ne mettons pas notre espérance dans un lendemain meilleur. Choisissons comme Habakuk de nous réjouir en l’Eternel, décidons de nous attendre à Dieu et non pas dans le circonstances. Ce qui nous permettra de changer les circonstances et révéler Sa gloire. S’attendre à Dieu et se réjouir dans le Dieu de notre salut provoque un changement radical à l’intérieur de nos vies… Nous avons d’ailleurs souvent besoin de pression extérieur pour expérimenter ces transformations dans nos vies. N’ayons donc pas peur et ne voyons jamais l’épreuve comme quelque chose de négatif, au contraire apprenons à l’utiliser pour nous réfugier dans la présence de Dieu. Si tu n’as pas encore pris cette position de te réjouir en Lui, c’est le moment de le faire, tu seras surpris(e) par le résultat.

Habakuk déclare “l’Eternel, mon Seigneur est ma force”. C’est une véritable reconnaissance de sa dépendance de Dieu, de reconnaître que sans Lui il ne peut rien et n’est rien (cf. Jean 15:5). Ce qui devrait être également notre attitude de coeur, une dépendance entière et totale de Sa présence pour ne rien faire et vivre sans Lui. Les épreuves viennent révéler nos limites ainsi que notre incapacité mais également que par Lui nous pouvons tout (cf. Philippiens 4:13). Attends-toi à Dieu, car Il désire te donner Sa force pour relever tous les défis qui se présenteront à toi et marcher dans Sa victoire. 2021 sera une année de victoires, car il y aura de nombreux combats et l’Eternel est ta force.

Habakuk décrit un autre résultat du fait de se réjouir en l’Eternel : “Il rend mes pieds semblable à ceux des biches et me fait marcher sur les hauteurs.”. C’est cette capacité de se déplacer avec agilité et légerté dans des endroits escarpés et difficiles . DIeu ne va pas nécessairement enlever les épreuves, mais Il t’assure la capacité de naviguer aisément dans ces derniers et de les traverser sans encombre. De plus tu marches sur les hauteurs, ce qui implique de savoir rester dans Sa présence, là où Sa paix, Sa joie et Sa présence comble ton coeur en permanence. Dieu a prévu que tu ne sois pas atteinds par les choses extérieurs, afin que tu restes ferme dans Sa présence…

C’est maintenant ta responsabilité et ton choix de savoir te positionner… Pour t’attendre à Dieu, Il est déjà là dans ton demain alors je t’invite à prendre ces paroles d’Habakuk et de te les approprier. Prends la décision et déclare ce qu’il dit au verset 18 “Mais moi j’exulterai en l’Eternel, je veux trouver la joie dans le Dieu de mon salut.”. Tiens ferme dans cette décision, ta vie sera changée ainsi que le monde qui t’entoure…

    Dieu t’a béni richement pour que tu bénisses abondamment…

    Luc