La recherche du succès est quelque chose de naturel dans la vie de chacun(e) d’entre nous et c’est normal car Dieu nous a créé pour cela. Il est cependant important de bien savoir définir ce qu’est le succès afin de s’assurer de l’atteindre. La meilleure définition du succès me semble être simplement de pouvoir accomplir ce pourquoi Dieu nous a créé (cf. Ephésiens 2.10) afin d’entendre un jour Ses paroles “bien, bon et fidèle serviteur tu as été fidèle sur peu de choses, je t’établirai sur beaucoup, entre dans la joie de ton maître” (cf. Matthieu 25.21). Qu’est-ce qui pourrait être plus important que cette affirmation de notre Seigneur ?

Pour vivre cela, nous sommes invités à changer notre échelle de valeurs pour se centrer sur ce qui est essentiel pour Dieu. Et l’être humain est ce qui est le plus important à Ses yeux, ce qui veut dire que notre prochain devrait toujours être au coeur de là où nous investissons nos vies. Avant d’aller plus loin, revenons un instant sur la question du succès, il y a également là une dimension de pérennité, ce qui reste dans l’avenir après le départ d’une personne. Notre perspective est l’éternité et la seule chose qui va nous accompagner dans l’éternité, ce sont des êtres humains, ce qui veut dire que le seul moyen d’avoir du succès est d’impacter l’éternité, donc les personnes qui nous entourent… Choisissons donc d’établir comme échelle de mesure du succès pour nos vies, notre capacité permettre aux autres de réussir.

C’est exactement la promesse qui nous est faite ici par Esaïe, car lorsqu’il est parlé de fils, cela ne veut pas dire seulement les enfants que nous pourrions avoir engendré dans la chair, mais également ceux que nous engendrons par l’Esprit. Un fils est une personne pour laquelle nous investissons nos vies, pour qui nous nous donnons nous-mêmes en vue de sa réussite. Choisir de dire mon succès, c’est leur réussite implique d’investir notre vie pour permettre aux autres de réussir. Et à nouveau cette réussite est déterminée, il s’agit d’être disciple de l’Eternel.

Nous sommes invités à nous donner pour permettre au monde qui nous entoure de non seulement rencontrer Christ comme Seigneur et Sauveur, mais de s’engager dans une vie à Sa suite pour devenir à Son image et Sa ressemblance; cela afin d’accomplir Ses oeuvres. Investir pour faire des disciples, c’est renoncer à soi-même pour se donner pour les autres. Ou pour le dire autrement, c’est reconnaître que nos vies sont une semence que nous plantons dans de la bonne terre, la vie des autres (cf. Jean 3:30) pour leur permettre de se développer et accomplir ce que Dieu a prévu. C’est aider l’autre plutôt que de chercher à être aidé, bénir plutôt que de chercher la bénédiction, etc.

Ce qui va engendrer chez eux une grande prospérité… Voilà un mot qui est trop souvent mal compris. La prospérité implique simplement d’avoir plus que le nécessaire pour partager, donner abondamment. Et quelle est la plus grande richesse, à nouveau l’être humain… Ce qui veut dire que la prospérité des disciples que nous soutenons est la capacité de faire de même à savoir considérer leur succès comme le fait de propulser d’autres dans la réussite. Pour le dire plus simplement, de se donner pour faire des disciples qui font à leur tour des disciples, etc. C’est la voie que Christ a ouvert lors de Son ministère terrestre, Son succès était de permettre à Ses disciples de réussir. Ces derniers ont fait de même, en se donnant pour d’autres, etc. et cela jusqu’à nous aujourd’hui…

Dieu a prévu que Son règne vienne et Sa volonté s’accomplisse de cette manière… Ferme tes yeux un instant et imagine à quoi va ressembler ton monde lorsque tu vas investir ta vie pour le succès des autres et que ces derniers vont faire de même… WOW, génial non ? Alors n’attends pas un instant de plus pour commencer à agir en faisant de ton succès leur réussite !

    Dieu t’a béni richement pour que tu bénisses abondamment…

    Luc